Le meilleur TedX pour ne pas vivre les 5 regrets des personnes en fin de vie

Vous êtes-vous déjà posé la question de quels pourraient être vos regrets à l’approche de votre fin de vie ? À travers cette conférence Tedx dont le slogan de la fondation internationale se résume en « des idées qui valent la peine d'être diffusées », faites le point sur votre vie !

Bronnie Ware, infirmière australienne, témoigne de son parcours riche de sens auprès de personnes arrivées au terme de leur vie. Elle relate les enseignements qu’elle a pu tirer des conversations précieuses et de l’écoute qu’elle a pu apporter à ces personnes dont il ne restait que quelques semaines à vivre. Parce qu’elle ne pouvait garder pour elle la préciosité de ces échanges, Bronnie Ware a décidé de partager avec le plus grand nombre la thématique des regrets de ces personnes mourantes grâce à cette vidéo Tedx et son livre intitulé “Les 5 regrets des personnes en fin de vie”.

#1 Quand “regrets” riment avec “manque de courage”

Pour Bronnie Ware, le constat majeur après de nombreuses heures au chevet de mourants vient du fait que presque tous les regrets viennent d’un manque de courage. La conférencière questionne ainsi : “Comment avoir le courage de vivre en suivant ce que nous dit notre coeur et en le respectant ?”

Elle explique avec bienveillance que nous devrions exprimer de la compassion à notre égard et trouver le courage de commencer à honorer notre vocation c’est-à-dire ce qui nous anime profondément. Nous avons tous une vocation, à nous d’écouter notre coeur si nous voulons vivre une vie qui ne finit pas sur des regrets.

Il faut d'abord savoir ce que l'on veut, il faut ensuite avoir le courage de le dire, il faut ensuite l'énergie de le faire

Georges Clémenceau

Le courage n'est pas l'absence de peur, mais la capacité de la vaincre

Nelson Mandela

#2 La voix du coeur

“Écouter ce que son coeur désire” est pour B. Ware la façon d’oeuvrer avec finesse et justesse dans notre parcours de vie. Plus nous écoutons profondément les murmures de notre coeur, y répondons avec envie et en bravant notre manque de courage et plus nous accédons petit-à-petit à l’ouverture de notre vocation en lien avec l’autre. L’écrivaine et conférencière illustre cet exemple par l’appel du coeur à partir vadrouiller en Australie un mois durant pour s’adonner au surf. Pour elle, la réponse est sans appel : “Foncez !”

De cette façon, s’occuper de soi est un geste qui ne relève aucunement de l’égoïsme. S’aimer soi, prendre soin de soi est une action primordiale à accomplir car si vous vous occupez des autres sans vous occuper de vous, très vite cela peut mener à la rancune puis certainement au regret voire au surmenage. Ainsi, on doit d’abord s’occuper de nous afin de s’occuper des autres le mieux possible.

#3 Être doux avec soi & les autres

Qu’en est-il du respect que l’on s’accorde ? Nous respectons-nous suffisamment chaque jour dans les différents domaines de notre vie. Par exemple, dans la relation et le lien à l’autre, nous accordons-nous de faire le tri dans notre vie (relations) pour ne garder que celles qui nous permettent d’être vraiment nous-même ? Car ces relations que l’on garde évoluent avec nous. “Les autres vont et viennent : c’est la loi de l’impermanence, les choses changent.”

Du point de vue du bouddhisme, l’impermanence est l’art de cultiver un esprit qui ne s’attache à rien. Comprendre que rien n’est figé, rien ne demeure immobile et que tout évolue sans cesse. En fait, c’est l’attachement aux choses (éphémères, donc) qui crée la souffrance.

Dans l’équilibre de vie, les choses fluctuent et le flow nous invite à accueillir et récolter au centuple de ce que l’on donne. Ainsi, B. Ware exprime :

La vie m’a appris à recevoir mais aussi à m’aimer avec la même gentillesse, patience et compassion que celle donnée à mes patients

Bronnie Ware

#4 Le bonheur de la vie réside dans les petits moments du quotidien

Comment célébrer une fin de vie heureuse sans regrets ? Pour la conférencière, la meilleure façon de montrer sa gratitude envers ce cadeau de la vie qu’est le temps est de profiter pleinement de notre vie. Plus vous serez heureux et plus vous vous laisserez guider par votre votre coeur en lâchant-prise sur le contrôle de votre vie dans les moindres détails.

Pour elle, la perfection ne vient pas en atteignant des objectifs. Elle est dans les petits moments du quotidien en prenant des choix éclairés sur la façon de vivre notre vie. Il faut le faire au quotidien, moment par moment. B. Ware invite à se questionner au quotidien : “Si je fais ça, est-ce que je suis mon coeur ? Ou est-ce que je vais le regretter ?” Car on a le choix.

Le bonheur est parfois caché dans l'inconnu

Victor Hugo

#5 La liste des 5 regrets majeurs des personnes en fin de vie

Suite à ces nombreux accompagnements de fin de vie, Bronnie Ware a pu lister les 5 éléments marquants qui revenaient sans cesse dans le bilan de vie de ces personnes accompagnées :

  • Je regrette de ne pas avoir eu le courage de vivre ma vraie vie et non pas celle que les autres voulaient pour moi.
  • Je regrette d’avoir trop consacré de temps à mon travail.
  • Je regrette de ne pas avoir plus exprimé mes sentiments.
  • Je regrette de ne pas être resté en contact avec mes amis.
  • Je regrette de ne pas m’être autorisé à être plus heureux.

À retenir

Pour tenter d’être en phase avec qui nous sommes et ne pas arriver sur notre lit de mort avec ces pensées, voilà quelques points sur lesquels nous pouvons être vigilant :

  • Utilisons la mort comme outil pour vivre ! Chaque instant étant précieux à vivre, vivons le présent comme un cadeau. Et apportons-nous de la compassion car nous ne sommes pas parfait·e.
  • En reconnaissant que nous ne sommes pas parfait·e, nous reconnaissons que nous faisons chaque jour de notre mieux avec ce que nous sommes. Mais pour être le meilleur possible, sachons être assez courageux·se pour suivre notre coeur même si nous ne le comprenons pas toujours.
  • Lâchons-prise ! Car se laisser aller c’est avoir confiance et cette forme de courage sera grandement récompensée.
  • Pour vivre une vie sans regret, il faut se confronter au fait qu’on va mourir mais on a le pouvoir de choisir : s’accorder gentillesse, douceur et compassion envers nous-même est un cadeau qui se répercutera sur les autres.
  • Enfin, accordons-nous la permission de profiter pleinement de la vie !

Ce qui compte dans la vie, ce n’est pas tant d’avoir vécu.
C’est la différence que nous avons faite dans la vie des autres qui détermine le sens de la vie que nous avons menée.

Nelson Mandela

Et vous, avez-vous déjà eu l’impression de ressentir un de ces 5 regrets ? Dites-moi en commentaire.

Pour aller plus loin

Partager cet article

Vous vous sentez perdue, fatiguée, démotivée ?
Je vous offre mon ebook " 6 clés + 3 exos "
pour passer à l'action !

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir votre ebook dans votre boîte mail

Visuel graphique de l'ebook offert par Kaleidessence. Le thème est "6 clés pour apaiser ton brouillard mental + 3 exos pour passer à l'action sans changer de chéri !"
Oups, une erreur est survenue !
Ton ebook est arrivé dans ta boîte mail !
Vanessa, architecte du bien-être

Vanessa, architecte du bien-être

Révélatrice de potentiels et inspiratrice de changements, j’accompagne les femmes engagées à mettre du sens dans leur vie grâce à la naturopathie et la psychogénéalogie.
Mon ambition ?
Des itinéraires de vie à faire rayonner !

En savoir plus sur moi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

haut-page